lundi 3 juin 2019

Dernières nouvelles

Notre collectif "passe la vitesse supérieure" avec la décision d'intenter une procédure judiciaire de refus du nouveau compteur électrique Linky.
Les plaignants seront, par catégorie, des personnes EHS mais aussi des personnes refusant Linky ou encore demandant la dépose de leur compteur Linky donc ça concerne tout le monde. Pour plus de renseignements contactez-nous !


Nous attendons vos réponses d'ici fin juin afin que nous soyons en mesure d'indiquer à l'avocat le nombre de plaignants : plus nous serons nombreux, moins le coût sera élevé.
&&&&&&&&&&&&&&

Autres nouvelles :

- Stoplinky 05 a été reçu hier, 31 mai, par Mme la députée Pascale Boyer. Pendant une heure, nous avons "démonté" les arguments d'Enedis. Madame Boyer a été attentive, a pris des notes ; nous lui envoyons nos documents-preuves pour appuyer notre démonstration. Elle reviendra vers nous en juillet.

- Une nouvelle réunion publique d'information sur Linky aura lieu à Montdauphin le 7 juin à 20 h 30 organisée par la branche "guillestrois" de Stoplinky 05.
A ce sujet, il est à noter que les branches locales sont de plus en plus autonomes et animent elles-mêmes les réunions.

- Le maire de Réotier, M. Cannat, a pris le 13 mai un arrêté pour règlementer le déploiement de Linky sur sa commune, les exactions du sous-traitant d'Enedis (Solutions 30) étant nombreuses (menaces, violations de propriétés privées, etc...).

dimanche 26 mai 2019

Réunions "plans d'actions"

 
Nous poursuivons, le blog en témoigne régulièrement :

- nos actions de rencontre avec des élus,

- nos animations de réunions publiques d'information.

Mais aussi :

- plusieurs réunions "plans d'actions" ont déjà eu lieu : il s'agit, dans le plus grand nombre de secteurs possible du département, de nous retrouver entre personnes dynamiques et actives, pour nous entendre sur les décisions à prendre pour lutter localement contre Linky.
Les deux dernières ont eu lieu dans le Champsaur et dans le Guillestrois, une autre est prévue dans les tout prochains jours dans les Ecrins.

La question de procédures judiciaires au niveau départemental est abordée à chacune de ces rencontres...


N'hésitez pas à nous contacter si vous désirez en organiser une dans votre secteur !

Hauts les coeurs, ne lâchons rien !

mardi 7 mai 2019

Compte-rendu réunion publique d'information à Mévouillon (26)

Près d'une vingtaine de personnes se sont retrouvées, le 24 avril dernier à 18h, à Mévouillon, pour une nouvelle réunion publique d'information sur Linky. Nous avons trouvé un auditoire globalement déjà bien informé, ce qui a permis d'aborder assez rapidement des thèmes tels que le RSD (Règlement Sanitaire Départemental) et son non-respect par Enedis. Beaucoup de questions furent posées : il est par exemple possible de demander au maire de sa commune de se déplacer pour constater l'infraction que constitue la pose d'un Linky sur une platine en bois, notamment. Cette obligation pour les maires est mentionnée à la fin du RSD.

Ont été également abordés des sujets tels que : les concentrateurs, qui permettent aux compteurs de devenir communicants, le rôle essentiel, en théorie du moins, des syndicats d'énergie, qui ont pour mission en particulier de contrôler le travail d'Enedis et de s'assurer du respect des lois ! La question des données personnelles aussi et du rôle prépondérant des algorithmes, qui permettent de définir un profil de l'usager.

Nous avons essayé de mettre l'accent sur la nécesité d'une lutte commune, notamment par l'instauration d'une cellule de veille de quartier, garante de la vigilance des riverains.

Cette rencontre, commencée à 18h, ne s'est terminée qu'à 21h30, signe, du moins le pensons-nous, de l'intérêt de notre auditoire...

dimanche 5 mai 2019

Compte-rendu réunion publique à Pont du Fossé le 26 avril 2019

Trente personnes s'étaient rendues, hier soir, à La Maison Pour Tous de Pont du Fossé, à l'invitation de l'association "Chemins de Traverses" ; Mme. le Maire et plusieurs de ses conseillers municipaux étaient également présents. 
 
 
Enedis, ainsi que Stoplinky05, étaient attendus pour animer cette réunion mais Enedis a brillé par son absence, se refusant comme à l'accoutumée à un débat contradictoire équitable avec le collectif haut-alpin et, surtout, à une communication et une information directes avec la population sur un sujet qui, pourtant, la concerne directement !

Après une rapide présentation de Stoplinky05, ses deux membres ont tenu à faire un bref rappel historique d'EDF pour mettre Linky en perspective, puis à expliquer le fonctionnement de l'infrastructure Linky. Ils en sont venus ensuite aux reproches faits à ce capteur, sur le plan sanitaire d'abord, sur le coût pour le consommateur ensuite, puis sur le gaspillage écologique que représente ce programme avant d'aborder la question de la transmission des données personnelles grâce à ce compteur communicant.

La soirée s'est prolongée ensuite par un fructueux échange de questions-réponses, qui révèle toujours l'inquiétude du public pour cette technologie qu'Enedis nous impose, à marche forcée...

En réponse à la question de l'affiche de cette soirée : "Etes-vous au courant ?" nous espérons que les participants pourront désormais répondre par l'affirmative, et en parler autour d'eux, puisque, si nous voulons user de notre droit de refuser Linky, il faut le faire tous ensemble !

vendredi 19 avril 2019

Compte-rendu réunion publique Barret-sur-Méouge le 16 avril



Près de cinquante personnes s'étaient rassemblées ce jour pour s'informer sur les dangers du capteur Linky. C'est en effet ainsi qu'il convient d'appeler le "compteur" Linky puisque, à titre d'exemples, il est capable de permettre l'effacement à distance, c'est-à-dire la coupure de certains appareils par Enedis, qu'on peut lui ajouter l'ERL, boîtier fonctionnant en Wifi pour la commande domotique, et que le CPL (courant porteur en ligne) est récupérable par Internet.

L'auditoire, qui nous avait réservé un accueil très chaleureux, s'est montré particulièrement attentif durant toute la durée de la réunion. Nous avons développé les moyens individuels pour refuser le capteur Linky (courriers en recommandé avec accusé de réception, à la mairie et à Enedis, affichage et barricadage autour de Linky, propriétés privées) mais l'accent a été mis aussi et surtout sur l'importance du refus collectif du Linky, par exemple la mise en place de cellules de veille grâce à la solidarité entre voisins, signatures de pétition pour inciter ou soutenir les maires dans leur refus de ce capteur, puisque ce sont bien les communes qui restent propriétaires des compteurs ; la plupart des communes ont fait délégation au SYME05 (syndicat d'électricité) qui prend ainsi la gestion des réseaux communaux.

On peut également se demander si les communes refusant Linky pourraient se retirer du SYME05...

En tout cas, transfert de gestion n'équivaut jamais à transfert de propriété...

La réunion, commencée à 18h, s'est terminée à 21h ! Bonne soirée à tous ...

mardi 16 avril 2019

Compte-rendu réunion Enedis à Aiguilles le 15 avril 2019


Réunion d'Enedis du 15 avril 2019 de 17h à 19h30 à Aiguilles

Présents à l'extérieur : 5 représentants STOPLINKY

Présents à l'intérieur : 
Mr Le Maire Serge Laurens
Mr Denis Obertin, représentant Enedis
Mr Stéphane Raisin, un représentant juridique
Mr Hervé Giraud, représentant réseau énergie 05, responsable et coordinateur
des équipes d'installation Linky.
30 personnes composent l'audience dont la moitié d'Aiguillons et la moitié
d'ailleurs ( jusqu'à Cervières), 10 anti-linky , 10 pro-linky ( dont un chef
d'entreprise d'installation Linky et 4 employés), 10 sans-avis, venant
s'informer.

Le maire introduit la réunion par les formules d'accueil, en ajoutant qu'il est élu depuis 4 ans et ce, jusqu'à l'année prochaine....
Mr Obertin réalise un exposé de 30 min sur l'organisation du service ( organigramme : distribution Enedis/Transport RTE/ fournisseurs...),et sur les points forts du compteur Linky (consommations réelles/ nouveaux services/ offres/ Break-up...). Il expose pour finir l'avancée de l'opération LINKY : la moitié du parc français est posé ; il en est de même pour le 05 et pour PACA..

Le débat :

Les anti-linky s'étonnent que l'unique réunion publique d'Enedis sur le département se déroule à 17h, heure de bureau ou de transport, à Aiguilles, au fin fond de la vallée du Queyras !

  • Sur les ondes : un anti-linky demande si, tout comme l'amiante et ses études ( pendant l'utilisation d'amiante et après les 1ers dégats), les compteurs Linky causeront des dommages sur les organismes . Mr Obertin rassure l'assemblée par l'instance «  contrôle » d'Enedis qui assure que les « Linky » ne causent plus aucune radiation (CEL/CEM) à 20 cm du compteur et que leurs études sont fiables, contrairement à celles de l'amiante. Le débat se poursuivra, plus tard, sur les « dispensés » de LINKY, les hyper-électrosensibles. Tiens, tiens, ce n'est pas nocif mais les hyper-sensibles en sont dispensés ! Stoplinky rappelle que l'on est tous électrosensibles de part notre concentration corporelle en eau et qu'il y a des hypers avec des symptômes plus visibles. 

  • Le débat s'est porté ensuite sur toutes les questions «  financières » : Qui va payer ?
Enedis rassure en disant que d'ici 2022, tous leurs dividendes seront rentrés et qu'ils seront à
l'aise ! Mais que comme rien n'est jamais gratuit, la facture sera pour les collectivités et les
propriétaires ( de bâtisses post-1992) qui n'auront pas revendiqué leurs droits qui seront
alors transférés d'office aux collectivités. Stoplinky explique qu'une maison contenant 5
appartements vides n'est pas équipée car le propriétaire ne veut pas payer les 5 compteurs et
attend ses locataires pour le faire !

Une anti-linky leur a demandé quelle instance pouvait lui assurer sa sécurité et le respect
de son choix de ne pas en posséder. Mr Raisin a répondu : «  C'est la nouvelle loi française
et la pose est obligatoire ! » Mr Obertin rassure en disant qu'aucune infraction à la propriété
privée n'est et ne sera faite. Affirmation révélée mensongère aux vues des nombreux
témoignages de personnes abusées.
- Pour le respect de la vie privée, ils se défaussent, noyant le consommateur dans le flux
d'électrons . Pourtant, c'est bien ce flux d'électrons qui est analysé pour le décryptage des
données. Ils assurent qu'aucun décryptage n'est réalisé en prétextant l’exhaustivité
du travail alors qu'une anti-linky rappelle justement qu'un citoyen rapportait, il y a déjà
quelques années, 600 euros par tête ! Comme si cette manne ne couvrait pas largement
l'emploi de décrypteurs ! Serait-ce ces décrypteurs les nouveaux emplois qu' ils se targuaient
de créer ?
- A la question « quels pays s'opposent à l'installation de compteurs Linky ?, Enedis répond :
« personne puisque Linky est français ! » J'ai dû repréciser à l'assemblée que le compteur
Linky était une « marque française » et que donc la question se formulait comme suit : « quels
pays s'opposent aux compteurs communicants ! Ils n'ont rien répondu... Pourtant, il y a bien
l'Allemagne, la Canada et la Belgique.

Pour finir, Mr le Maire a clôturé les 2h30 de réunion par :" je ne suis ni pour, ni contre, je suis les lois!".

Ceci est un court résumé mais, en gros, ils ont noyé le poisson dans l'eau tout le long. Il fallait donc tout le temps leur dire qu'ils n'avaient pas répondu à la question posée, leurs arguments se contredisaient sans cesse, leurs mensonges flagrants pour les plus avertis, le bourrage de crâne : 
«  c'est la loi ! »...
Mr Giraud n'a pas manqué de venir nous « chauffer », 2 anti-linky et moi-même, avant la réunion. Ils utilisent le côté affectif de leur vie : «  Oui, moi j'ai un compteur Linky et avec ma fille.... ». Toutes les questions ont été posées ( c.f. avant + incendie + droits :propriétaires/locataires...).

Mr Le Maire m'a demandé de me rasseoir, lorsqu'à 19h30, ( tous les anti-linky partis), désirant pourtant rester jusqu'à la fin, j'essayais d'insuffler tout de même un départ pour l'assistance qui n'en pouvait plus de la longueur de la réunion!!! Et là, il m'a demandé de me présenter et d'exposer tous les arguments. J'ai pu répéter tout ce que j'avais pu déjà évoquer pendant le débat car durant celui-ci, j'ai pu poser 3 questions mais je n'ai cessé d'intervenir tout le long pour replacer certaines choses, mettre en avant leurs contradictions, leurs ambiguïtés, rapporter les témoignages, avancer nos arguments.

Compte-rendu réunion publique à Névache le 11 avril

Le 11 avril 2019, le collectif Stop Linky 05 a tenu une réunion d’information sur le compteur Linky sur la commune de Névache. 
Cette réunion visait à informer la population des risques du nouveau compteur communicant et à fournir les outils et procédures à suivre pour s’en prémunir. 
Le débat était animé par Jacques et par Colin. 
Une vingtaine de personnes s’est retrouvée pour cette soirée. 

Nous avons été heureux de voir que la population de Névache était déjà bien informée et souhaite prendre des mesures de manière plus active en s’engageant auprès des élus avec des pétitions notamment.

15553226808731.jpg